Faune

Bienvenue à la nouvelle Dame Blanche de La Gabertie

Aussi loin  qu’on s’en souvienne  l’échauguette de La Gabertie, la petite tour à l’angle du vieux manoir, était toujours la demeure d’une Dame Blanche qui, année après année, y élevait une ribambelle de petits et qui le soir, assise à la lucarne, faisait entendre ses longs chuintements.

DameBlanch

Une “Dame blanche”, c’est à dire en termes plus précis une Chouette Effraie, joli oiseau blanc et roux d’environ 30 cm de long, au plumage très doux,   qui -comme le chantait Brassens dans le temps– “porte son coeur au milieu de la figure”. (Ses disques faciaux, formés de petites plumes blanches serrées, qui entourent ses yeux évoquent, en effet, la forme d’un coeur.)

La Dame Blanche dort le jour et se réveille à la nuit tombée pour chasser, avec une stupéfiante efficacité,  les nombreux petits rongeurs et autres animalcules qui grouillent dans nos prairies. Et, après sa digestion, elle regurgite une boulette a noire oblongue que l’on appelle “pelote de réjection”, qui contient d’une façon compacte les os et les poils de ses victimes.

Bien pratiques d’ailleurs, ces pelotes: elles lui évitent de construire un nid car, au rythme d’une par jour ça finit par faire un tas sur lequel la Dame pond directement ses 4 à  8 oeufs qu’elle commence immédiatement à couver (sans attendre la fin de la ponte, ce qui fait  que les petits de la portée seront tous de tailles différentes) pendant que son mari, cette fois,  la nourrit.

DameBlanchepetite

Et ainsi la famille se perpétuait jusqu’au jour, il y a  2 ans, où la Dame Blanche a soudain disparu, soit à cause de l’hiver très rigoureux soit pour une autre raison. Et nous guettions tristement le ciel car elle nous manquait.

Or voilà que ce printemps une nouvelle Dame Blanche vient d’arriver et  de se réinstaller dans l’échauguette. Nous n’avons pas encore de photos d’elle car elle est très discrète, et c’est pourquoi vous trouverez ici la photo de l’ancienne et d’un de ses rejetons.

Mais dès à présent c’est avec une grande joie que nous  souhaitons la bienvenue et une longue vie à la nouvelle Dame Blanche de La Gabertie. Et si un soir vous entendez des chchch chchch chchch répétés, rassurez-vous: ce n’est pas un fantôme, c’est elle.

Echauguette - copie

1 Comment on Bienvenue à la nouvelle Dame Blanche de La Gabertie

  • Isabelle says:
    26 avril 2014 at 13 h 03 min

    Bonjour Jean-Claude,

    Très belle histoire d’autant plus que ce magnifique rapace nocturne est en voie d’extinction. Nous en logions une nous aussi dans Le Pigeonnier avant la restauration. Mais, dérangée par les travaux, elle est partie on ne sait où. Elle nous manque aussi.

    Nous attendons avec impatience de nouvelles photos de la belle et de sa portée duveteuse.

    Amicalement,

    Isabelle de Lauzanac en Dordogne

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Fields marked with * are required